Un paradis pour deux (roues)
Expériences actives et sportives

Un paradis pour deux (roues)

Des centaines de pistes naturelles entourées de verdure vous attendent pour satisfaire vos envies de cyclisme en plein air, que vous soyez un amateur ou un athlète confirmé.

L'île d'Elbe est une petite-grande île à parcourir à vélo, avec une variété inégalée d'itinéraires qui vous permettront d'embrasser différents degrés de difficulté, de multiples types de vélo, et qui vous émerveilleront sûrement par une succession de panoramas enchanteurs à l'échelle du cycliste !

À chaque roue sa route. Si votre façon de vivre le cyclisme est celle du "stradista", oubliez les plaines : l'Elbe vous attend avec une altitude digne d'une étape du Giro d'Italia, dont le départ a été donné ici en 1993. Kilomètre après kilomètre, vous découvrirez que l'asphalte de l'Elbe est fait de montées et de descentes avec des grands prix de montagne passionnants, comme Volterraio, Monumento ou Monte Perone. Ce n'est pas pour rien que ce territoire a également été choisi par le légendaire Fausto Coppi pour s'entraîner. En effet, n'oubliez pas de vous arrêter pour remplir vos bouteilles d'eau à la source Coppi, près du village de Rio nell'Elba.

L'île d'Elbe sur "grosses roues". En selle sur votre VTT, vous ne vous ennuierez certainement pas, en explorant des endroits cachés, hors des sentiers battus. Des panoramas enchanteurs, les couleurs changeantes de la mer et du maquis, l'archéologie industrielle des mines de Calamita et de Rio, les chemins de granit escarpés du Monte Capanne ou les sentiers forestiers confortables et ombragés de la crête de San Martino... Chaque balade sera une découverte ! Et pour les amateurs d'expériences cyclistes extrêmes, des parcours marathon avec une altimétrie à couper le souffle, des descentes et des montées abruptes avec une succession continue de changements de paysages et de types de terrain. Une étape pour des courses d'importance nationale comme le GF Elba Ovest ou la Capoliveri Legend Cup, avec des sentiers également foulés par les roues de la Coupe du monde de VTT 1994.

Faire du vélo en toute tranquillité. Mais si pour vous le vélo est synonyme de "détente", l'île d'Elbe saura également vous satisfaire : pour les familles avec enfants, des itinéraires simples et relaxants sont disponibles, comme ceux du parc de vélo de Calamita. Ou bien, si vous choisissez l'expérience "vélo et mer", de Marciana Marina à Sant'Andrea, vous aurez l'occasion de découvrir des aperçus de la côte et des plages qui, autrement, seraient hors de portée.

En résumé, sur l'île d'Elbe, peu importe le type de cycliste que vous êtes : vous trouverez le parcours idéal pour vous, pour rouler en respirant l'atmosphère magique que seule cette île peut offrir.

Notes de voyage

Monte Capanne

Legend Cup

Coupe du monde de VTT

Parc à vélos de Calamita

Mines de Rio Marina

Un emplacement stratégique pour la grande quantité d'hématite et de limonite immédiatement identifiée par l'empereur dès son débarquement sur l'île comme un axe stratégico-militaire.
Localisation : Rio Marina

Plage de Paolina

La plage doit son nom à l’îlot situé à quelques mètres du rivage, lui-même nommé d’après la sœur de Napoléon Bonaparte qui, selon une légende (probablement créée par un entrepreneur touristique dans les années 1960), aimait prendre le soleil sur ces rochers.

Lieu : Marciana

Villa San Martino

Destinée à être une résidence d’été, Napoléon achète la propriété à la famille Manganaro en 1814, avec l’intention de la transformer en une résidence confortable et raffinée qui n’aurait rien à envier aux demeures parisiennes.

Localisation : Località San Martino (Portoferraio)

Villa dei Mulini

Construit en 1724 par le grand-duc Gaston de Médicis, il fut la résidence urbaine de Napoléon lors de son premier séjour sur l’île d’Elbe.

Localisation : Portoferraio

Sanctuaire de Monserrato

Il a été construit en signe de reconnaissance en 1606 par José Pons y León des Ducs d’Arcos, gouverneur espagnol de Naples et premier gouverneur de la place de Longone (qui fait partie de l’État des garnisons). En septembre 1814, Napoléon, accompagné de Pons et de Bertrand, voulut visiter le sanctuaire.

Localisation : Località Monserrato (Portoazzurro)

Musée minéralogique MUM

Si l’économie de l’île repose aujourd’hui sur le tourisme, il n’en reste pas moins que les habitants de San Piero et de la côte ouest (Pomonte) ont vécu et continuent de vivre de leur granit et de leur marbre.

Localisation : San Piero in Campo

Port et tour de la marina de Marciana

Visite du port où Maria Walewska a débarqué et de la tour de guet armée visitée par Napoléon lui-même en 1814.

Localisation : Marciana Marina