Le territoire de l'île d'Elbe

Territoire

L'île d'Elbe en chiffres

L’île d’Elbe est un unicum d’histoire et de panoramas, caractérisé par un patrimoine environnemental extraordinaire, protégé par le parc naturel de l’archipel toscan (PNAT) et sous l’égide du programme MaB (Man and the Biosphere) de l’Unesco, qui valorise les zones qui protègent l’équilibre entre l’homme et la nature. En outre, l’île d’Elbe est l’un des sommets du sanctuaire des cétacés Pelagos, ce qui rend la mer environnante encore plus précieuse d’un point de vue environnemental.

Le territoire

Île italienne
0 ème
surface
0 km carré
de côtes
0 km

L’île d’Elbe est la troisième plus grande île d’Italie (223 km²) et la plus grande des îles de l’archipel toscan. Pas moins de 147 kilomètres de côtes sur des eaux cristallines renferment la biodiversité fascinante d’une région très évocatrice, riche en histoire et en vicissitudes des peuples. Le point culminant est le Monte Capanne (1019 m), le plus haut sommet de l’île et de l’archipel.

Habitants

Nombre total d'habitants
0
commune la plus peuplée (Portoferraio)
0

Le nombre total d’habitants sur l’île d’Elbe, selon la dernière enquête Istat de 2020, est supérieur à 31 000. Portoferraio, avec ses 12 000 habitants, est la municipalité la plus peuplée de l’île.

Campo nell'Elba
0
Capoliveri
0
Porto Azzurro
0
Rio nell'Elba
0
Marciana
0
Marciana Marina
0

Mines de Rio Marina

Un emplacement stratégique pour la grande quantité d'hématite et de limonite immédiatement identifiée par l'empereur dès son débarquement sur l'île comme un axe stratégico-militaire.
Localisation : Rio Marina

Plage de Paolina

La plage doit son nom à l’îlot situé à quelques mètres du rivage, lui-même nommé d’après la sœur de Napoléon Bonaparte qui, selon une légende (probablement créée par un entrepreneur touristique dans les années 1960), aimait prendre le soleil sur ces rochers.

Lieu : Marciana

Villa San Martino

Destinée à être une résidence d’été, Napoléon achète la propriété à la famille Manganaro en 1814, avec l’intention de la transformer en une résidence confortable et raffinée qui n’aurait rien à envier aux demeures parisiennes.

Localisation : Località San Martino (Portoferraio)

Villa dei Mulini

Construit en 1724 par le grand-duc Gaston de Médicis, il fut la résidence urbaine de Napoléon lors de son premier séjour sur l’île d’Elbe.

Localisation : Portoferraio

Sanctuaire de Monserrato

Il a été construit en signe de reconnaissance en 1606 par José Pons y León des Ducs d’Arcos, gouverneur espagnol de Naples et premier gouverneur de la place de Longone (qui fait partie de l’État des garnisons). En septembre 1814, Napoléon, accompagné de Pons et de Bertrand, voulut visiter le sanctuaire.

Localisation : Località Monserrato (Portoazzurro)

Musée minéralogique MUM

Si l’économie de l’île repose aujourd’hui sur le tourisme, il n’en reste pas moins que les habitants de San Piero et de la côte ouest (Pomonte) ont vécu et continuent de vivre de leur granit et de leur marbre.

Localisation : San Piero in Campo

Port et tour de la marina de Marciana

Visite du port où Maria Walewska a débarqué et de la tour de guet armée visitée par Napoléon lui-même en 1814.

Localisation : Marciana Marina